Les enjeux de la création d’entreprise !

Les nouveaux entrepreneurs doivent se soumettre à de nombreuses formalités lors de la création de leur entreprise. Lors de la constitution des statuts de son entreprise, l’entrepreneur va devoir choisir entre les différentes formes sociales (SASU, EURL…). Il déterminera le montant de son capital social ou encore le lieu de son siège social 

Pourquoi procéder à une domiciliation commerciale de son entreprise ?

Le coût du local peut être considérable surtout au moment où l’on démarre son activité. En tout état de cause, le choix du siège social est important car il permet d’assurer à « ces jeunes pousses » une crédibilité. Une adresse prestigieuse peut conduire à plus de confiance de la part du partenaire, notamment financier. De nombreux avocats conseillent à ces jeunes entreprises de faire de la domiciliation. En outre, la domiciliation permet d’éviter de domicilier son entreprise chez soi, à l’adresse de sa résidence principale.

Depuis la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008, les entreprises individuelles peuvent fixer leur siège social dans des locaux qu’elles occupent avec d’autres entreprises. Le décret du 30 décembre 2008 précise que le contrat de domiciliation, conclu avec le propriétaire ou le titulaire du bail des locaux, doit être fourni lors de la demande d’immatriculation de l’entreprise. Il s’agit donc d’une pièce qui est sollicitée par le greffier lors de l’inscription de l’entreprise au registre du commerce et des sociétés. 

Comment se faire aider lors de la création de son entreprise ?

Les coachs professionnels sont au service de ces jeunes entreprises pour les conseiller sur les meilleures solutions en fonction de la croissance espérée par l’entrepreneur. Le coach professionnel personnalise ses conseils et il est évident que le coût de ses services sera plus ou moins élevé en fonction des exigences et des domaines d’activités. 

La création d’entreprise est un pari sur l’avenir pour l’entrepreneur et il est certain qu’il est nécessaire qu’il s’entoure à la fois de conseil juridique pour éviter de contrevenir à une réglementation mais également de coach professionnel pour que son leadership permette à ses partenaires d’avoir confiance dans le projet porté par le chef d’entreprise.